Publié : févr. 5, 2020

Mauvaises raisons pour ne pas apprendre une langue

Il existe beaucoup de raisons d’apprendre une langue, et quelques-une pour ne pas le faire; mais ces dernières n’ont pas lieu d’être.

 « Je n’ai pas le temps »

Si vous souhaitez vraiment apprendre une langue, le manque de temps n’est pas un réel obstacle.

Certains pensent qu’apprendre une langue suppose de rester assis à son bureau pendant des heures, pour étudier conjugaison, vocabulaire et grammaire. C’est faux!

La Méthode Berlitz®, par exemple, se concentre sur l’apprentissage par la conversation, comme vous le faisiez enfant. C’est une excellente façon d’assimiler le vocabulaire, et le reste suivra.

Il est aussi plus efficace d’étudier un peu chaque jour, qu’un journée entière, une seule fois par semaine. On peut le faire durant l’heure du dîner ou dans la salle d’attente du médecin. Pratiquer l’oral tout en marchant dans la rue est une bonne technique. Décrivez par exemple l’environnement qui vous entoure.

« Je suis trop vieux. »

L’âge est une autre excuse couramment utilisée, alors que c’est totalement faux.

Beaucoup de recherches montrent que l’apprentissage d’une langue chez les adultes est un excellent exercice cérébral, qui peut retarder l’apparition de maladies comme Alzheimer et la démence. En d’autres termes, apprendre une langue peut vous aider à rester jeune.

« Je ne suis pas bon en langues. »

Presque tout le monde peut apprendre une langue, même après avoir vécu des échecs scolaires.

Les adultes sont en général plus motivés que les enfants. Apprendre grâce à la conversation, et non par la grammaire d’un manuel, comme on le fait à l’école, est plus amusant et efficace. Vous pouvez aussi apprendre à votre propre rythme. Utilisez cet apprentissage dans votre vie quotidienne. Au moment de passer votre commande au restaurant, réfléchissez à comment vous le formuleriez dans cette autre langue. Vous serez surpris de la rapidité à laquelle vous apprenez.

« Je ne veux pas avoir l’air bête. »

On se sent tous un peu gêné au début, et ça se comprend. Cette gêne disparaît, surtout au fur et à mesure des progrès réalisés, et on commence même à apprécier les occasions où on peut parler avec des natifs.

Vous serez surpris par leurs encouragements, même après un petit coup de pouce. Les gens apprécient les efforts que vous faites pour parler leur langue.

À propos de Berlitz La Méthode Berlitz Niveaux de compétence Le cycle d'apprentissage Blog Carrières Presse Nos Sites Centres Berlitz dans le monde Accessibilité Conditions d'utilisation Politique de confidentialité
©2017 Berlitz Canada (détenu et exploité de façon indépendante). Site Géré par Executive Results en utilisant Smartdesk.